20.1. –– 27.1.2021
Solothurner Filmtage
Lockdown
Panorama Suisse à Locarno, 56es Journées de Soleure, série d’interviews sur le confinement

 

La crise sanitaire ébranle la culture cinématographique suisse. Le Locarno Film Festival est lui aussi impacté. En conséquence, notre programme de films «Panorama Suisse» que les Journées de Soleure présentent à Locarno en collaboration avec SWISS FILMS et l’Académie du Cinéma Suisse, ne pourra pas avoir lieu en 2020 comme prévu. Des films suisses en projet pourront cependant faire partie de la mise au concours du Locarno Film Festivals intitulé «The Films After Tomorrow». 

56es Journées de Soleure : lieu de débats et d'échanges
En janvier 2021, la 56e édition des Journées de Soleure accueilleront débats et échanges autour des conséquences de la crise sanitaire pour le cinéma suisse : panels, bilans, informations et surtout, des films ! Nous nous réjouissons de ce rendez-vous et espérons vous revoir en janvier à Soleure pour partager et aussi célébrer le cinéma suisse.

L’inscription officielle des films pour les 56es Journées de Soleure s’ouvrira le 17 août 2020. Nous sommes dès à présent à votre disposition pour toute suggestion et question concernant cette prochaine édition, qui se déroulera du 20 au 27 janvier 2021.

Lockdown Film Collection
Le prochain weekend démarrera, sur les chaînes TV de la SSR, la mini-série «Lockdown Collection», lancée par Frédéric Gonseth en collaboration avec Michaela Pini et Michael Steiger et qui bénéficie du soutien de l’Office fédéral de la culture. Le premier court métrage romand est déjà en ligne ici.

 

Crise COVID-19 : le cinéma suisse témoigne
En signe de solidarité au sein de la branche suisse du cinéma, les Journées de Soleure ont entamé une série d’entretiens sur les conséquences de la crise sanitaire pour le cinéma suisse.

Dans notre série d’interviews nous donnons la parole à des réalisatrices, acteurs, productrices, distributeurs et cameramen. 

Suivent les interviews avec la réalisatrice Andrea Štaka, l’acteur Kacey Mottet Klein, la directrice générale du NIFFF Anaïs Emery et l'opérateur Denis Jutzeler.

Sont déjà en ligne nos interviews avec le producteur Ivan Madeo, les réalisatrices Stéphanie Chuat et Véronique Reymond («Schwesterlein»), le réalisateur tessinois et membre du comité de l’ARF/FDS Niccolò Castelli, le réalisateur et producteur Stéphane Goël («Citoyen Nobel»), la scénariste et coprésidente de SWAN Stéphane Mitchell, l’exploitant Didier Zuchuat ainsi que les directrices de festival Emilie Bujès et Martine Chalverat, avec lesquelles nous avons, le 28 avril, démarré notre série sur les conséquences de la crise sanitaire pour la culture cinématographique suisse.

Vous trouverez notre série d’entretiens sur le site internet des Journées de Soleure et sur les réseaux sociaux Facebook, Twitter et Instagram. Le rendez-vous est pris ?