Actualité

Les 56es journées de Soleure sont ouvertes!

Auteur

Anita Hugi

Date

20 janvier 2021

Tags

Share
Spitfire Talk Monika Schär Anita Hugi

La 56e édition des Journées de Soleure s’est ouverte ce soir avec «Atlas», le film de Niccolò Castelli. Pour marquer le coup d’envoi de l’édition à domicile, le film parlé italien a été diffusé simultanément sur SRF, RSI et RTS ainsi que sur le site web des Journées de Soleure. Après quoi les 15 films et programmes de films de la première journée du festival ont démarré sur la plateforme soleuroise. L’invité d’honneur de la cérémonie d’ouverture au bord de l’Aar était le président de la Confédération Guy Parmelin.

Dans son discours, le président de la Confédération a cité l’écrivain français Jean Joubert : «La culture est le lien invisible qui lie les choses entre elles». «Dans le 7e art, ce lien est visible. Même si nous avons tendance à l’oublier», a poursuivi le président de la Confédération, il y a une vie à côté de la pandémie et il y en aura une après la pandémie : «Sur le plan politique, social, économique, il importe dans l’immédiat de créer les conditions favorables pour qu’il puisse ressortir quelque chose de bon de cette période terriblement éprouvante.»

«En 2021, le cinéma suisse se montre attrayant, engagé et créatif, les sujets sont aussi brûlants qu’importants», a relevé Anita Hugi, directrice des Journées de Soleure. Faisant allusion au film d’ouverture, elle a rappelé à quel point le thème du traumatisme collectif et du retour à la vie était plus que jamais d’actualité et elle a ajouté : «Le cinéma, la culture et les rencontres directes nous manquent à tous beaucoup. Avec l’édition à domicile des Journées de Soleure, nous créons un lieu de rencontre et nous opposons un festival vivant à ces espaces désertés. Toute la Suisse est invitée à ce rendez-vous cinématographique. Projection, regardons vers l'avant et envoyez le film!»

D’ici au 27 janvier, les 56es Journées de Soleure présenteront au total 211 films de tous genres et toutes durées, et parmi ces films 17 premiers longs métrages et 32 premières de toutes les régions du pays. Le programme de films s’accompagnera d’une centaine d’événements comme des entretiens sur les films et des tables rondes. La Nuit des nominations en prélude au Prix du cinéma suisse 2021 et les remises de prix migrent aussi sur l’internet.

Anne Bisang, la directrice du Théâtre populaire romand, le réalisateur Markus Imhoof («More than Honey») et l’écrivaine Meral Kureyshi («Fünf Jahreszeiten») forment le jury du «Prix de Soleure». Quant aux films qui se disputent le prix de la nouvelle compétition «Opera Prima», ils seront jugés par Anja Kofmel (réalisatrice de «Chris the Swiss»), Paolo Moretti (délégué général de la Quinzaine des Réalisateurs à Cannes et directeur des Cinémas du Grütli à Genève) et le distributeur français Patrick Sibourd.

Le programme spécial «Focus» est consacré à la situation de la critique de cinéma à travers un programme de films et de discussions ; la «Rencontre» propose quant à elle une rétrospective de l’œuvre du réalisateur et producteur tessinois Villi Hermann. Le programme spécial «Cinéma Pionnières 1971-1981» met en évidence le travail de réalisatrices inventives après l’introduction du suffrage féminin en 1971 et le «Prix d’honneur» récompense l’exploitant de salles de cinéma Frank Braun. Enfin, le processus de création au cinéma occupera les réflexions et les travaux de la nouvelle section «A l’atelier».

suisse_1.jpg Explorez
Cinéma hero_trailer_suisse_2.jpg
suisse_3.jpg Suisse

Parcourez notre collection depuis la création du festival.

Découvrez le patrimoine du Cinéma suisse

Première

Première

Première
restantes Pas encore disponible N'est plus disponible

Présente du 12 jan au 14 jan 2020

Live
Événements
Les nouveaux films du jour
Plus que quelques heures