histoires | texte d'auteur

Max Frisch sur le film «Wer einmal lügt oder Viktor und die Erziehung»

Date

25 janvier 2021

Share
wer-einmal-luegt-oder-viktor-und-die-erziehung

Pour conclure le programme « Cinéma Pionnières 1971-1981 », les Journées de Soleure présenteront « Wer einmal lügt oder Viktor und die Erziehung » (1974) de June Kovach. La réalisatrice, monteuse et ingénieure du son était la co-autrice de plusieurs films d'Alexander J. Seiler et a également travaillé en solo à partir de 1974. Le film sur "l'enfant à problèmes" Viktor B., commandé par le Bayrischer Rundfunk, a été récompensé par plusieurs prix au Filmfestival de Mannheim. Le film a aussi été diffusé à la télévision suisse DRS en septembre 1974. L'écrivain Max Frisch fut touché et impressionné par cette œuvre, comme il l’écrivit à la suite de sa diffusion.

June Kovach, qui avait fait des tournées internationales comme pianiste de concert avant de travailler pour le cinéma, a réalisé plus tard « Wolllust oder Gutknecht's Traum » (1981) et « Honeyland » (1994). En qualité de cofondatrice de l'école élémentaire libre du canton de Zurich en 1972/73, elle a également pris position en faveur d’une pédagogie adaptée aux enfants.

Le film a été numérisé par l'édition en ligne filmo. « Histoires du cinéma suisse » est le fruit d'une collaboration entre les Journées de Soleure et la Cinémathèque suisse.

Vers le film

suisse_1.jpg Explorez
Cinéma hero_trailer_suisse_2.jpg
suisse_3.jpg Suisse

Parcourez notre collection depuis la création du festival.

Découvrez le patrimoine du Cinéma suisse

Première

Première

Première
restantes Pas encore disponible N'est plus disponible

Présente du 12 jan au 14 jan 2020

Live
Événements
Les nouveaux films du jour
Plus que quelques heures