Née en 1932 à Chicago. Ses parents, émigrés hongrois installés aux Etats-Unis, repèrent très tôt le talent musical de leur fille. Elle suit une formation de pianiste de concert et se lance ensuite dans une intense activité internationale de pianiste professionnelle. Après son mariage avec Alexander J. Seiler, elle se consacre au cinéma et travaille comme réalisatrice, monteuse, preneuse de son et coauteure des films d’Alexander J. Seiler. En 1972/73, elle participe à la fondation de la Freie Volksschule du canton de Zurich. Elle réalise ses propres films à partir de 1974. Depuis 1977, June Kovach est membre de la société Nemo-Film AG et en 1996 elle est appelée à diriger la Medienwerkstatt GmbH à Zurich. Elle meurt en 2010 à Zurich.

Oeuvre

Viktor et l’éducation : plus l’éducation que Viktor reçoit échoue et plus Viktor reçoit d’éducation – plus il reçoit d’éducation et plus l’éducation qu’il reçoit échoue. Document clé sur l’«intégration» et la société.

Wer einmal lügt oder Viktor und die Erziehung

June Kovach

1974 | Documentaire | 72 min

Image 1 de Wer einmal lügt oder Viktor und die Erziehung
Filmographie

2003

Schwarze Blumen

1996

Honeyland. Bilder von Stéphane

1981

Gutknechts Traum

1974

Wer einmal lügt oder Viktor und die Erziehung

1968

Fifteen

1967

Musikwettbewerb

1967

… via Zürich

1966

Im Lauf des Jahres

1964

Siamo italiani

Édito

suisse_1.jpg Explorez
Cinéma hero_trailer_suisse_2.jpg
suisse_3.jpg Suisse

Parcourez notre collection depuis la création du festival.

Découvrez le patrimoine du Cinéma suisse

Découvrez notre édition en ligne

dédié au cinéma suisse sur filmo.svg

Première

Première

Première
restantes Pas encore disponible N'est plus disponible

Présente du 12 jan au 14 jan 2020

Live
Événements
Les nouveaux films du jour
Plus que quelques heures