6e Journées de Soleure
6_Affiche_007_CDD_affiche_cinematheque.png

Kurt Früh présente Dällebach Kari (1970). Devant les caméras de la télévision suisse, il ne mâche pas ses mots à propos des nouveaux films : « On expérimente à tout va d’une manière qui appartient au passé. » Georg Janett, ancien assistant de Kurt Früh, quinze ans déjà d’expé- rience au compteur en 1971, critique lui aussi le niveau technique de nombreux films.

L’avant-garde internationale a été invitée à plusieurs reprises durant les premières années du festival, comme l’Américain Robert Nelson en 1971, dont le programme de films a dû apparemment être préparé dans l’urgence car il ne figure pas dans le catalogue.

Pour toucher le public au-delà de Soleure, une sélection de films des Journées de Soleure entame un voyage en Suisse. Au cinéma Uto à Zurich, dix-sept films sont
à l’affiche, censés donner un aperçu caractéristique de la production annuelle. Par la suite, cette sélection s’est transformée en véritable tournée, faisant notamment étape à Bâle, Berne, Aarau, Coire, Genève, Lausanne, Neuchâtel, Fribourg, Lugano et St-Gall.

Thomas Schärer

Merci à la Cinémathèque suisse pour sa collaboration (numérisation, archives).
 

Cette année là

Souvenirs

Home_pink Explorez
Cinéma Home_gelb
Home_rot Suisse

Les Journées de Soleure sont en train de rendre accessibles leurs catalogues en ligne. À l’heure actuelle, les années 1966-1971 sont entièrement mises en ligne. Découvrez l’histoire de notre festival.

Découvrez le patrimoine du Cinéma suisse

Découvrez notre édition en ligne

dédié au cinéma suisse sur filmo.svg

Première

Première

Première
restantes Pas encore disponible N'est plus disponible

Présente du 12 jan au 14 jan 2020

Live
Événements
Les nouveaux films du jour
Plus que quelques heures

Avant-programme

Avec

Avant-programme

Avec

Avant-programme