1965 | 17 min

Sarabande et Variations

Réalisation

Gilbert Vuillème

Share
Image 1 de Sarabande et Variations

Le film illustre un disque de Bach, «Sarabande et Variations», pour plusieurs raisons: l’enregistrement ne comporte qu’un instrument; les sons sont faciles à suivre; la musique est composée de thèmes d’égale longueur, comprenant des variations de 30 sec. à la minute et demie.

«Le fait que j’aie fait de la peinture, a été déterminant. J’ai été pendant longtemps tourmenté par le problème de l’abstraction pure et de l'abstraction représentative. Je n'étais jamais satisfait des résultats auxquels j’aboutissais. Je n’arrivais pas à traduire la sensation du mouvement comme je le désirais. Le dessin animé me colle à la peau, car je m’y sens à l’aise et je me suis rendu compte que les formes abstraites animées conviennent particulièrement bien à l’animation filmée. Le mouvement compense l’élément sentimental que doit comporter toute peinture et qu’on ne trouve pas dans les toiles abstraites.»

«Le cinéma offre dans ce domaine, un champ d’expériences extraordinairement riche en possibilités. Les artistes doivent s’emparer de plus en plus de ce moyen d’expression, et le public doit s’habituer lui aussi, à goûter une nouvelle plastique, celle du dynamisme et de la lumière.» (Cl. Vallon)

Réalisation
Gilbert Vuillème
Crédits

Équipe

Réalisation Gilbert Vuillème
Musique J.-S. Bach

suisse_1.jpg Explorez
Cinéma hero_trailer_suisse_2.jpg
suisse_3.jpg Suisse

Parcourez notre collection depuis la création du festival.

Découvrez le patrimoine du Cinéma suisse

Découvrez notre édition en ligne

dédié au cinéma suisse sur filmo.svg

Première

Première

Première
restantes Pas encore disponible N'est plus disponible

Présente du 12 jan au 14 jan 2020

Live
Événements
Les nouveaux films du jour
Plus que quelques heures