Née en 1917 à Zurich. Fille d’un Russe et d’une Autrichienne, elle grandit au Letten, dans la maison-atelier de la ville réservée aux artistes. Elle fait un apprentissage de graphiste chez Orell-Füssli. Elle étudiera plus tard deux ans à l’École d’art appliqué de Vienne. Après son retour en Suisse, elle travaille comme illustratrice et, à 52 ans, se met à s’intéresser au cinéma. Les années suivantes, elle réalise de nombreux films expérimentaux, portraits et documentaires. Une des priorités de son travail est la réflexion sur une esthétique féminine. En 1975, elle est parmi les initiatrices et organisatrices du premier Festival du film de femmes à Zurich. Elle meurt le 14 août 2003 à Küsnacht.

Oeuvre

Des chanteuses, un travesti et une charmeuse de serpent apparaissent dans ce film-opéra. Sur fond de musique d’orgue, ces personnages invoquent «le principe féminin». Le film d’Isa Hesse est un hommage brut au monde de l’art.

Sirenen-Eiland

Isa Hesse-Rabinovitch

1981 | Documentaire | 98 min

Image 1 de Sirenen-Eiland
Filmographie

1998

Das grosse Spiel Film

1994

Das grosse Spiel des Lebens

1989

Geister und Gäste

1987

Steckbrief eines Zürchers «Walbaum»

1986

Body, Body, Blues

1986

Veränderung zur Reise

1985

Hautnah

1984

Lilith

1984

Schlangenzauber

1981

Sirenen-Eiland

1980

Les 24 heures

1978

Un simbolo del nostro tempo

1977

Julie From Ohio

1976

Die Selbstporträts und das Lieblingslied meines Vaters Gregor Rabinovitch

1974

Tell Spott

1973

Notizen über Annemie Fontana

1972

Über einen Teppich

1971

Der Rote Blau

1970

Viele Grüsse aus...

1969

Spiegelei

1969

Monumento Moritat

Édito

suisse_1.jpg Explorez
Cinéma hero_trailer_suisse_2.jpg
suisse_3.jpg Suisse

Parcourez notre collection depuis la création du festival.

Découvrez le patrimoine du Cinéma suisse

Découvrez notre édition en ligne

dédié au cinéma suisse sur filmo.svg

Première

Première

Première
restantes Pas encore disponible N'est plus disponible

Présente du 12 jan au 14 jan 2020

Live
Événements
Les nouveaux films du jour
Plus que quelques heures